Achat chambre médicalisée
Retrouvez Plus de Retraite sur Facebook
Avis et témoignages des clients Plus de Retraite, expert de l'investissement en EHPAD
bouton d'accès aux fiches tout savoir
bouton d'accès à l'actualité des retraites
bouton d'accès au jeu de grattage

Actualités

31/10/2017
Actualité : Les régimes de retraite vont replonger dans les rouge

En un an, l'espoir de retrouver un équilibre durable des comptes de l'assurance vieillesse s'est brusquement envolé. Tout a commencé...


04/09/2017
Tout savoir : Alzheimer, le protocole qui a guéri 8 malades sur 10 (2ème partie)

LE PLAN D'ACTION QUAND LA MALADIE A DEBUTE Les résultats surprenants obtenus par le Pr Bredesen montrent qu'il ne faut pas se décourager,...


Alzheimer, le protocole qui a guéri 8 malades sur 10 (2ème partie)

Tout savoir sur l'investissement en EHPAD

LE PLAN D'ACTION QUAND LA MALADIE A DEBUTE

Les résultats surprenants obtenus par le Pr Bredesen montrent qu'il ne faut pas se décourager, mais au contraire, s'investir dès les premiers signes de la maladie et accepter des modifications de son mode de vie. La prise en charge est multiple et remplit une série d'objectifs complémentaires. Elle doit être personnalisée, afin de combler les carences existantes propres à chacun. Voici les objectifs proposés et les solutions qui peuvent être mises en place pour les atteindre :

1. Nourrir le cerveau
Il faut couvrir les besoins du corps en DHA, un acide gras de la famille des oméga 3, qui favorise la formation de nouveaux neurones. Afin de maîtriser l'inflammation, il faut également veiller à corriger le déséquilibre entre les oméga 3 et les oméga 6 :
- Consommer deux fois par semaine du poisson (hareng, maquereau, sardine), riche en DHA.
- Eviter la viande rouge, la charcuterie et les produits laitiers, y compris le beurre.
- Supprimer les sources d'acides gras trans (viennoiseries, biscuits industriels).
- Supprimer les huiles de tournesol ou de maïs. Préférer l'huile vierge de lin, de colza, d'olive et de coco.
- Consommer beaucoup de légumes et de fruits.
- Minimiser la résistance à l'insuline et stimuler la production de corps cétoniques. Un dérèglement du métabolisme des glucides est caractéristique de la maladie d'Alzheimer, probablement car les cellules nerveuses sont endommagées par l'infection et ne sont plus capables d'absorber le sucre. Résultat : l'hippocampe s'atrophie.
- Eviter les glucides à index glycémique (IG) élevé : sodas, jus de fruits, confiture, pommes de terre, etc.
- Diminuer la consommation de céréales et féculents et éviter les céréales raffinées.
- Supprimer le gluten et les plats industriels.
- Consommer 1 cuillère à soupe matin et soir d'huile de coco vierge, source de corps cétoniques. (voir régime cétogène scanné pour la présentation de notre article) Pour habituer les intestins, commencer par une cuillère à café et augmenter progressivement.
- Ne rien manger dans les 3h précédant le coucher.
- Respecter un jeûne de 12h après le dîner.

2. Diminuer le stress
En situation de stress chronique, le cerveau a tendance à dépérir. L'hippocampe est en effet très sensible au cortisol, l'hormone du stress, qui fait diminuer la neurogenèse. Or, un millier de nouveaux neurones participant au processus de mémorisation se forment là chaque jour. D'autre part, le stress contribue à l'augmentation de la production des molécules constituant les plaques amyloïdes, accélérant la destruction de l'hippocampe. Pour diminuer le stress, vous pouvez :
- Pratiquer le yoga.
- Faire une séance quotidienne de méditation de pleine conscience de 30 minutes.

3. Optimiser le sommeil.
Le sommeil est indispensable au bon fonctionnement du cerveau. C'est durant le repos nocturne que les déchets, comme les molécules bêta-amyloïdes produites dans la journée, vont être évacués. C'est aussi à ce moment-là que les nouvelles expériences s'enregistrent dans la mémoire à long terme. Pour s'assurer de dormir d'un bon sommeil profond :
- Dormir au minimum 7 à 8h par nuit.
- Prendre éventuellement 0,5 g de mélatonine au coucher.
- En cas de réveils nocturnes, ajouter 500 mg de tryptophane.
- Traiter les apnées du sommeil si nécessaire.

4. Améliorer la neuroplasticité et favoriser la neurogenèse.
L'exercice mental est capable de modifier l'organisation cérébrale en favorisant le développement des neurones des régions les plus utilisées. Mais l'exercice physique doit aussi être considéré comme une activité cérébrale qui booste la création de nouveaux neurones dans l'hippocampe.
- Lire, écrire, communiquer avec son entourage, écouter de la musique, jouer, etc. Toutes ces activités de loisirs retardent le déclin cognitif.
- Pratiquer une activité physique adaptée : des séances de 30 à 60 minutes, 4 à 6 jours par semaine.
- Suivre un programme de stimulation cognitive : ateliers mémoire ou méthode Gym Cerveau de Monique Le Poncin. Ajouter des activités intellectuelles comme les mots croisés, le sudoku et des jeux thérapeutiques sur ordinateur comme X-Torp (disponible sur http://www.curapy.com/).

5. Eviter les infections.
Les inflammations dans la bouche sont soupçonnées d'activer les processus inflammatoires du cerveau, les germes étant susceptibles d'infecter les régions cérébrales. L'intestin est l'autre porte d'entrée de toxines et un déséquilibre du microbiote est susceptible de déclencher inflammation et infection.
- Consulter un dentiste et faire un détartrage.
- Utiliser une brosse à dents électrique et nettoyer les espaces interdentaires à l'aide de brossettes.
- Prendre un complément de probiotiques : en 12 semaines, les capacités cognitives s'améliorent.

Il faut parfois quelques mois pour que les premiers résultats soient visibles. Attention : les symptômes réapparaissent rapidement si l'on s'écarte du protocole.

Sources :
https://www.santenatureinnovation.com/alternatif-bien-etre/
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=689978694380787&id=554178414627483&stream_ref=10


Publié le 04/09/2017

Partagez cet article sur Facebook : 

Renseignements investir en EHPAD


Votre avis est précieux :
Soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire

 Nom ou Pseudo
 Email (facultatif - non publié)
 Site web (facultatif)

D'autres fiches "tout savoir"

La retraite moyenne des femmes est inférieure de 26% à celle des hommes

Cet écart vient notamment du fait que les femmes touchent des salaires moins élevés et ont une durée de cotisation moyenne...

Le Loueur en Meublé

Le loueur en meublé, qu’il soit professionnel (LMP) ou non professionnel (LMNP) est un statut fiscal particulier, qui permet de bénéficier...

Visioconférence sur l'investissement en EHPAD

La meilleure opportunité de "tout savoir" sur l'investissement en EHPAD au travers de chambres médicalisées ne serait-elle...